Le Padel, un sport qui a de l’avenir

À Merignac, au sein du Décathlon Village, un nouveau sport est en train d’attirer l’attention, le Padel. Certes, il n’est pas encore d’actualité en France, mais il pourrait avoir plus d’adeptes que le tennis d’ici quelques années.

Un sport qui amuse

Dès le premier contact avec le Padel, on peut apercevoir sa ressemblance avec le tennis. Cependant, d’après ceux qui l’on déjà essayé, le Padel est plus fun et plus facile à apprendre et tout le monde peut le pratiquer. Comme anecdote, un pratiquant a même affirmé qu’il suffit d’un maximum de 10 séances pour maitriser ce nouveau sport. Par ailleurs, il n’est pas très exigeant comme le tennis, on peut très bien faire un service à la cuillère sans être ridicule. Mais également, à la différence du tennis, un pratiquant de Padel trouve plus rapidement un adversaire. Ici, plus besoin de chercher une personne à son niveau, les écarts sont à peu près les mêmes pour tous les joueurs. De ce fait, il n’y a pas de complexe de niveau, tout le monde peut jouer à sa manière et affronter tous les adversaires présents. Tout cet aspect rend ce sport plus praticable que le tennis et également, plus ludique.

Un sport plus accessible

Du point de vue technique, le Padel est convaincant. Il est plus facile à maitriser que le tennis. Ce sport est également plus facile à gérer physiquement que le tennis. En effet, on se fatigue moins avec le Padel, mais il est possible de perdre un maximum de calorie. Au tennis, un joueur peut déployer le maximum d’effort et se fatiguer en seulement quelques minutes tandis qu’au Padel et son terrain synthétique, on tient 9 fois plus de temps. Côté investissement, un joueur aura besoin d’une raquette qui ne coute à peine 50 euros si au tennis, c’est le triple.

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *