CASQUE VÉLO : QUAND ET LEQUEL ACHETER ?

Saviez-vous que le casque vélo peut sauver des vies ? Lors d’une chute de bicyclette, le polystyrène qu’il contient absorbe les chocs et évite au cerveau de subir d’importants traumatismes. Voici un rappel sur le moment de porter, mais surtout la manière de choisir cet équipement de protection.

Quand faut-il avoir un casque vélo ?

Le port de casque vélo est obligatoire lorsque vous vous apprêtez à pédaler dehors. Normalement cet équipement sera à acheter avec la bicyclette si la boutique ne l’offre pas en cadeau. Avec le temps, le polystyrène qui se trouve dans le casque commence à durcir. Au bout de quelques années, ce matériau devient raide au point de ne plus amortir les coups. Cela arrive même si vous prenez soin de le stocker dans un endroit sec et non exposé au soleil. De ce fait, il faut changer d’équipement de protection assez régulièrement. Les professionnels proposent de le remplacer tous les 3 ans si une chute ne l’abîme pas avant ce délai. En effet, l’impact fragilise le casque au point de le rendre inefficace.

Quels critères à voir pour acheter un casque ?

Sécurité. Ce sera le critère principal qu’il faudra tenir en compte. Veillez particulièrement à ce que le casque soit conforme en tout point aux exigences de la norme CE. Faites également attention à la date de fabrication. Le produit ne doit pas être vieux de trois ans et plus. Ensuite, vous devez choisir votre protection en fonction de la discipline que vous pratiquez. Si vous faites du VTT ou du cross country, il faut un équipement qui couvre surtout le haut du crâne. Pour l’enduro ou les épreuves en montagne, il faut des casques intégraux qui protègent toute la tête. Ce serait également indispensable d’avoir une visière pour protéger les yeux.

Démarrez une conversation

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *